top of page
  • Xan Choquet et Rémi Grenier

Du centralisme à la parentalité envers les régions



Une ville/village/région quelconque, le ça commence à être temps

À l’attention de :

M./Mme./Mx. Militant-e Montréalocentriste.

Si le chapeau te fait, mets-le,

Associations étudiantes et groupes militants de la métropole,

Centre de l’univers,

Montréal, Qc


Objet : Pour en finir avec le Montréal-splaining


Chère Montréal,


Désolé de te l’annoncer, mais tu n’es pas le centre du monde — et encore moins de celui des luttes associatives et militantes. Je sais que ça te fait mal de lire ces mots, mais à un moment donné, il faut en parler, parce que ça peut plus continuer comme ça.


Certes, j’ai mes failles. Parfois, pour ne pas dire souvent, j’ai besoin de toi pour m’aider dans mes combats. Toutefois, il faut que tu réalises que, malgré ton aide, ce sont avant tout mes combats et que nos victoires ne sont pas juste tes victoires. Il m’est arrivé trop souvent d’être laissé-e seul-e derrière alors que tu récoltais tous les lauriers des luttes que nous avons menées ensemble.


Toi, dès que tu te lasses de la grande ville, de tous ces gens plus militants, plus combatifs, ton opportunisme te ramène toujours vers moi. Et moi, comme un-e con-ne, je t’accueille à chaque fois, parce que j’ai l’impression d’avoir besoin de toi alors que tu te sers de moi. J’en ai plein le cul de ton Montréal-splaining, à toujours parler en mon nom alors que tu ne connais rien de ma réalité. Toujours en train d’émettre ton avis sur moi sans même te remettre en question. Je me rappelle encore de 2012, lorsque ton aide vacillait entre support et ingérence, ou encore plus récemment lorsque tu m’as quasiment volé la lutte contre GNL-Québec. Pis ça, c’est sans compter toutes les fois où tu m’as traité-e comme un-e raciste illettré-e qui devrait être éduqué-e par ta « grandeur ».


Ce que je te demande est simple : j’aimerais que tu respectes mon autonomie et que tu commences à reconnaître à sa juste valeur ma contribution au mouvement associatif et militant.


Comments


bottom of page